Culture

Où placer son Q dans chacune des langues européennes

Repéré par Julien Jégo, mis à jour le 16.07.2014 à 18 h 05

Repéré sur Prooffreader

Capture d'écran de Prooffreader

Capture d'écran de Prooffreader

David Taylor, un Américain touche-à-tout, s'est amusé à éplucher le lexique des huit principales langues européennes pour comparer le placement des lettres dans les mots de chacune.

Capture d'écran de Prooffreader | David Taylor

La courbe de chaque lettre indique si elle se trouve en général au début, au milieu ou à la fin des mots. Et plus la courbe est foncée, plus l'usage de cette lettre est fréquent. Ainsi remarque-t-on que le e est le socle commun à toutes ces langues Normal, puisqu'elles font partie de la même famille linguistique, les langues indo-européennes (sauf le finnois, qui appartient aux langues ouraliennes). L'occasion aussi de rappeler la prouesse de Georges Perec dans son livre La Disparition.

David Taylor a tiré plusieurs observations de ce travail de fourmi. Par exemple, que le p est la plupart du temps en début de mot pour l'ensemble des huit langues. Le h semble lui plus volatil, généralement situé en tête en finnois et en espagnol, mais plutôt à la fin en polonais. Les dernières lettres de notre alphabet sont sans surprise les plus délaissées, sauf en Pologne, où elles semblent presque surreprésentées —il n'y a qu'à voir cette traduction du premier article de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme:

Artykuł 1

Wszyscy ludzie rodzą się wolni i równi pod względem swej godności i swych praw. Są oni obdarzeni rozumem i sumieniem i powinni postępować wobec innych w duchu braterstwa.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte