Monde

En Californie, des églises offrent du cannabis à leurs fidèles

Repéré par Léa Marie, mis à jour le 04.01.2018 à 10 h 21

Repéré sur Tonic

Une dizaine d'établissements religieux associent désormais la consommation de marijuana à la pratique religieuse. 

L'«International Church of Cannabis» de Denver, dans le Colorado. Via: elevationists.org

L'«International Church of Cannabis» de Denver, dans le Colorado. Via: elevationists.org

«Merci, Seigneur, pour le cannabis.» Dans une église de San José, en Californie, les joints remplacent l'hostie. Et durant la prière, le pasteur invite les fidèles à en «respirer et inhaler profondément» la fumée pour mieux entrer en communication avec le Saint-Esprit...

Malgré son apparence classique, la Coachella Valley Church se définit comme une église rastafariste –un courant culturel et spirituel développé en Jamaïque qui mêle, entre autres, des éléments du christianisme et du mysticisme. Avec une petite particularité: ses membres sont invités à consommer de la marijuana lors des rituels. 

Au total, à travers les États-Unis, une dizaine d'églises –dont certaines n'ont rien à voir avec le mouvement rastafari– érigent elles aussi l'herbe au rang de «sacrement». Leur nombre serait même en constante augmentation, d'après Tonic. Au point d'être soupçonnées par les autorités locales de devenir des «dispensaires à weed déguisés», alors que le cannabis récréatif est légal depuis le 1er janvier 2018 en Californie

«Je ne dis pas que ce ne sont pas de vraies églises», affirme Rick Doyle, procureur général de la ville de San José, «mais étant donné l'ampleur de leur distribution de marijuana, elles deviennent des dispensaires clandestins». Il entend d'ailleurs mettre un terme à cette pratique et a pour cela entrepris des procédures pénales à l'encontre de la Coachella Valley Churc, qui sera fixée sur son sort le 22 janvier prochain. 

Les paroissiens de la Coachella Valley Church estiment quant à eux que la législation américaine sur la liberté religieuse leur confère le droit d'offrir de la marijuana à leurs visiteurs sans autorisation préalable d'un médecin. Pour rappel, les Californiens peuvent de consommer du cannabis à usage médical en toute légalité depuis 1996.

Les églises qui valident l'usage de la marijuana se sont récemment multipliées en Californie. Les villes d'Oakland, Roseville, Modesto, San Diego, ou encore Los Angeles sont concernées. Mais le phénomène prend également de l'ampleur à l'échelle nationale. En avril 2017 ouvrait l'«International Church of Cannabis» à Denver, dans le Colorado, où la drogue douce est légale depuis 2012. Comme elle, souligne Tonic, certains établissements religieux «testent les limites des règles étatiques et locales concernant la consommation de marijuana en public».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte