Parents & enfants

Les parents passent beaucoup plus de temps avec leurs enfants qu'il y a 50 ans, sauf en France

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 02.12.2017 à 9 h 17

Repéré sur The Economist

Les parents français sont ceux qui passent en moyenne le moins de temps avec leurs enfants au quotidien, selon une étude comparative de onze pays.

Du temps avec les enfants | HENRIK BERGER JORGENSEN via Flickr CC License by

Du temps avec les enfants | HENRIK BERGER JORGENSEN via Flickr CC License by

Une étude faite dans onze pays riches montre que par rapport à 1965, les parents passent aujourd'hui en moyenne deux fois plus de temps à s'occuper de leurs enfants. Pour les mères, on est passé de 54 minutes par jour il y a 50 ans à 104 minutes en 2012, et de 16 minutes à 59 minutes par jour pour les pères.

La seule exception à cette tendance est la France, où le temps passé avec les enfants a légèrement diminué entre 1965 et 2012, de 100 minutes à 80 minutes pour les mères diplômées et 60 minutes pour les autres.

The Economist, qui a publié le graphique basé sur une étude de plus de 120.000 parents, a ainsi tenté d'exliquer cette exception:

«Le stéréotype du couple bourgeois qui boit du vin et ignore ses enfants incroyablement bien élevés semble être exact». 

Pour Judith Treas, la sociologue américaine qui a mené ces recherches, les chiffres français peuvent être compris ainsi

«Les dépenses publiques pour la garde d'enfant sont élevées en France, ce qui allège les responsabilités parentales. Certains experts supposent aussi que les Français pensent tout simplement que les enfants s'adaptent bien, sans que les parents aient à trop changer leurs modes de vie». 

Le pays qui a vu la plus forte augmentation du temps passé avec les enfants est le Danemark, où on est passé d'une dizaine de minutes par jour à 225 minutes pour les mères.

Les pères français sont parmi ceux qui passent le moins de temps avec leurs enfants, avec 50 minutes par jour pour les pères diplômés, contre 100 minutes pour les Canadiens et 110 pour les Britanniques.

C'est en France, aux États-Unis, en Espagne, en Italie et en Slovénie que l'écart entre diplômés et non diplômés est le plus grand, entre 20 à 30 minutes de plus passé avec les enfants pour les diplômés.

Les auteurs de l'étude pensent que l'augmentation du temps passé est en partie dû à un changement de philosophie éducative: de nos jours, une implication plus intensive est fortement valorisée.

Mais malgré cette tendance, de nombreux parents culpabilisent. Un tiers des mères américaines d'adolescents et 48% des pères pensent qu'ils ne passent pas assez de temps avec leurs enfants.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte