Science & santéDouble X

Pourquoi les hommes hétéros sont incapables de dire si un autre homme est beau

Repéré par Léa Marie, mis à jour le 15.11.2017 à 13 h 13

Repéré sur Babe

Par peur d'être soupçonnés d'être gays et/ou par convention sociale, la plupart des hommes ne savent pas dire si un autre homme est beau. 

Les acteurs Ryan Reynolds et Ryan Gosling aux Critics' Choice Awards, le 11décembre 2016. Par Christopher Polk/Getty Images/AFP

Les acteurs Ryan Reynolds et Ryan Gosling aux Critics' Choice Awards, le 11décembre 2016. Par Christopher Polk/Getty Images/AFP

-«Il est beau, ton collègue?», «Tu le trouves comment toi, Hugo?»
- «Alors là... Qu'est-ce-que j'en sais, moi? J'suis pas gay.»

Ce genre de dialogue, l'immense majorité des femmes l'a entendu. Car, bien souvent, les hommes hétérosexuels semblent (ou se disent) incapables d'évaluer la beauté de leurs confrères. Ils paraissent également surpris –et généralement sceptiques– lorsqu'une de leurs amies affirme trouver tel ou tel mec canon. «Lui, là? Tu le trouves beau? Si tu le dis.» Et ce, quand il ne se moquent pas tout bonnement de son aspect physique. 

«Arrêtez vos charades, les gars. On sait toutes que vous êtes parfaitement capables de savoir quand un mec est hot, et ce serait bien plus cool que vous l'admettiez», scande Katie Way, journaliste pour le magazine féminin Babe. Comment se fait-il d'ailleurs, souligne-t-elle, que les hommes n'aient aucun problème à dire qu'un type est laid? S'ils peuvent trouver quelqu'un moche, ils peuvent logiquement savoir qui, à leurs yeux, ne l'est pas. 

Les canons de beauté 

En réalité, les hommes connaissent les critères de beauté masculins puisque, comme l'explique Katie Way, ils tentent eux-mêmes de s'y conformer. Ils sont par exemple conscients que, dans l'ensemble, la gent féminine apprécie particulièrement (sans pour autant généraliser) les hommes grands, athlétiques ou musclés, à la mâchoire carrée, bien habillés, etc. D'autant plus que certaines caractéristiques physiques s'appliquent aux deux sexes. Parmi elles, entre autres, une jolie peau, un beau sourire (dents blanches et/ou alignées) ou encore des traits relativement fins et symétriques. Autant de grilles d'analyse assez objectives.

«Je hais quand les mecs disent qu'il ne savent pas si un autre mec est beau... Pas besoin d'être gay pour cela, il suffit d'avoir des yeux», s'exclame un internaute sur Twitter.

Qu'on aime ou qu'on n'aime pas, certaines personnalités publiques masculines font (pratiquement) l'unanimité et sont reconnues comme des hommes au physique avantageux: Brad Pitt, Leonardo Dicaprio, George Clooney, Johnny Depp, Idris Elba... Et, par conséquent, les hommes qui leur ressemblent ont de fortes chances d'être eux aussi considérés comme attirants. Bien sûr, tous les goûts sont dans la nature et certaines célébrités divisent. Mais, dans l'ensemble, nombre d'entre elles font consensus.


Idris Elba et Matthew McConaughey à New-York, le 30 juillet 2017. Par Dia Dipasupil/Getty Images/AFP

Les femmes, elles, n'ont pas ce problème 

Habituées à se comparer aux standards de beauté érigés par les stars, les magazines féminins et plus récemment Instagram, les femmes sont beaucoup moins réticentes à admettre qu'une autre fille est jolie, et même sexy. Depuis toutes petites, on leur apprend à se conformer à certaines normes quasi-universelles –ne pas être trop grosse, s'habiller de manière féminine, maquiller ses défauts– ce qui leur permet d'évaluer plus aisément leur beauté. Mais leur facilité à complimenter l'aspect physique d'une autre femme tient peut-être aussi, inconsciemment, aux fantasmes que projettent les hommes sur les bisexuelles et les lesbiennes. Une réalité qui ne s'applique pas autant côté gay.

Être à l'aise dans sa masculinité 

Les hommes auraient pourtant tout à gagner d'apprendre à avouer qu'ils trouvent un autre homme beau. Ou, du moins, d'avoir parfaitement conscience que cette personne séduit bon nombre de femmes. «Être à l'aise dans sa sexualité vous rend plus sexy», assure Katie Way. Un mec qui n'a aucun mal à affirmer qu'il trouve un autre mec «plutôt pas mal» (n'allons pas trop vite, il faut y aller progressivement...) prouve deux choses: d'abord, il n'est pas jaloux et a donc confiance en lui. D'autre part, il n'a aucune crainte de voir sa masculinité remise en cause, et ne ressent nullement le besoin de la prouver. Et ça, c'est sexy.

«Soyez donc fair-play et dites-moi lequel de vos potes (...) est mignon pour que je sache si j'ai besoin ou non de mettre de l'eye-liner lorsque je le rencontre. C'est aussi simple que ça», conclut avec humour la journaliste. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte