Science & santéMonde

À 12 ans, elle fait un procès au gouvernement américain pour légaliser le cannabis

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 14.11.2017 à 10 h 37

Repéré sur Slate.com, Rolling Stone

Alexis Bortell a dû déménager dans le Colorado pour soigner son épilepsie; elle engage des poursuites pour que le cannabis médical soit légalisé partout dans le pays.

Des plants de cannabis dans la serre de Vireo Health, une entreprise de cannabis thérapeutique, en août 2016 à Johnstown, dans l'État de New York. Drew Angerer / AFP.

Des plants de cannabis dans la serre de Vireo Health, une entreprise de cannabis thérapeutique, en août 2016 à Johnstown, dans l'État de New York. Drew Angerer / AFP.

Depuis qu'elle se soigne en ingérant de l'huile de cannabis deux fois par jour, Alexis Bortell ne souffre plus des crises d'épilepsie qui l'empêchaient d'avoir une vie normale. Les médicaments traditionnels ne marchaient pas et les médecins avaient recommandé une chirurgie expérimentale du cerveau. 

Mais afin de se soigner en toute légalité, Bortell et sa famille ont dû quitter le Texas pour le Colorado, où le cannabis à usage médical et récréatif a été légalisé.

«La même fille. Une seule différence. Le cannabis».

Le cannabis encore interdit au niveau fédéral

Bortell, qui a douze ans, fait désormais un procès avec quatre autres plaignants pour que le cannabis soit légalisé partout aux États-Unis. Sa famille et elle aimeraient bien retourner vivre au Texas, où son traitement est hors-la-loi.

Actuellement, le cannabis médical est autorisé dans 29 États américains sur 50. Mais comme le cannabis reste classifié en tant que drogue interdite au niveau fédéral, il est illégal d'en transporter –même sous forme d'huile– entre différents États.

Il serait par exemple illégal pour Alexis Bortell de se rendre au Capitole de Washington, où elle voulait rencontrer des représentants politiques, car son traitement cannabique est interdit dans les bâtiments du gouvernement.

Pour l'avocat de Bortell, légaliser au niveau national est une question de droits civiques, «de droits des individus à utiliser un médicament qui est vital pour eux».

Une plainte dirigée contre le ministère de la Justice

Selon le texte de la plainte en justice, qui est dirigée contre le ministère la Justice et l'agence antidrogue américaine (la DEA), «ce procès pourrait bénéficier à des dizaines de millions d'Américaines et d'Américains qui ont besoin de cannabis pour le traitement de leurs maladies mais ne peuvent pas en obtenir».

Le ministre de la Justice, Jeff Sessions, avait annoncé qu'il voulait revenir sur la légalisation du cannabis au niveau des États –une industrie qui a généré des milliards de dollars–, mais il n'a pour l'instant aucune stratégie claire pour y parvenir

Aux côtés d'Alexis Bortell, les autres plaignants sont, entre autres, un ancien soldat qui a combattu en Irak et soigne ses troubles du stress post-traumatique avec du cannabis et un enfant de sept ans souffrant d'une maladie génétique rare. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte