Double XCulture

Le problème de la lettre d'excuse de Louis C.K., c'est qu'elle ne contient pas d'excuses

Repéré par Fabien Jannic-Cherbonnel, mis à jour le 11.11.2017 à 11 h 41

Repéré sur CNN, Mashable

Alors que l'humoriste admet s'être masturbé devant plusieurs femmes, il n'utilise pas une seule fois le mot «excuse» dans son communiqué.

Louis C.K. Rich Fury / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Louis C.K. Rich Fury / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Il n’a pas fallu longtemps pour que l'humoriste américain Louis C.K. confirme les accusations de cinq femmes, révélées par le New York Times. Oui, «ces histoires sont vraies» le comédien s’est bien masturbé devant des femmes, sans que celles-ci ne lui donnent leur consentement. Mais pour de nombreux médias américains, la lettre de Louis C.K. est loin d’être de vraies excuses.

«Cette lettre d’excuses est comme l’humour de Louis C.K., elle ne s'excuse de rien», s’emporte Quartz. Le problème, écrit le site américain, c’est que la lettre tente de dépeindre l’acteur comme souffrant d’un problème et «méritant de la sympathie». En expliquant qu’il «pensait que demander à ces femmes s'il pouvait se masturber devant elles valait consentement», Louis C.K. montre qu’il n’a tout simplement rien compris au système de domination masculine, tout en essayant de se déculpabiliser.

Comme le note CNN, les excuses de Louis C.K. arrivent trop tard pour être considérées comme complètement honnêtes. Des rumeurs circulaient depuis de nombreuses années sur le sujet, rumeurs qu’il avait nié en bloc un peu plus tôt cette année lors d’une interview au New York Times. Le comédien, désormais lâché par ses producteurs, Netflix et HBO n’avait de toute façon pas d’autre choix, explique la chaîne américaine. 

L’autre problème ici, c’est que Louis C.K. n’utilise à aucun moment les mots «désolé» ou «excuse» dans sa lettre. Un signe que celui-ci cherche avant tout à s’exonérer de ses actions. A l’inverse, le comédien trouve le temps d’expliquer quatre fois à quel point il était «admiré».

Le pire ici, explique Mashable, c’est que la carrière de Louis C.K. est probablement loin d’être terminée : 

«Pardonner, oublier et récompenser des hommes (surtout des auteurs comme Louis C.K.) qui ont fait du mal à des femmes à toujours été la norme. L’année dernière, Mel Gibson, accusé de violence conjugale, a été nommé aux Oscars. Casey Affleck, accusé et poursuivi pour agression sexuelle en a même gagné un».

Hollywood raffole des histoires de traversée du désert et de comeback triomphant. Les actrices, par contre, n’ont pas la même chance. La carrière de Winona Ryder ne s’est toujours par remise complètement après avoir été condamnée pour vol. Quant à la carrière de Rose McGowan, elle n’a tout simplement jamais repris depuis ses accusations contre Harvey Weinstein. Louis C.K., à l'inverse, explique Mashable, pourra certainement reprendre une activité normale d’ici quelques années, «après qu’il ait pris le temps d’écouter et de se mettre en retrait».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte