Double XMonde

Une candidate transgenre bat «l’homophobe en chef» de Virginie

Mark Joseph Stern, traduit par Bérengère Viennot, mis à jour le 09.11.2017 à 14 h 00

Cette femme transgenre a évincé un député sortant à l’homophobie active et fièrement revendiquée. Elle sera la première personne ouvertement transgenre à siéger au parlement d’un État américain.

Danica Roem. © Paul J. Richards / AFP

Danica Roem. © Paul J. Richards / AFP

Le mardi 7 novembre, aux élections parlementaires qui se tenaient en Virginie, Danica Roem a battu le député sortant, Bob Marshall. La Démocrate transgenre de 33 ans a remporté la victoire haut la main face à son adversaire Républicain de 73 ans, sans doute le politicien le plus farouchement anti-LGBTQ d’Amérique. Marshall occupait ce siège depuis 1992 et avait été réélu en 2015 avec une avance de 12 points.

Une fois investie, Roem sera la première personne ouvertement transgenre à être élue et à siéger au parlement d’un État américain. Marshall est quant à lui célèbre pour avoir introduit des lois anti-LGBTQ.

Lorsque le Congrès a abrogé l’interdiction fédérale concernant l’intégration des personnes homosexuelles dans l’armée, il a proposé une mesure visant à interdire aux personnes ouvertement homosexuelles de servir dans la garde nationale de Virginie: «C’est une distraction [si je suis sur le champ de bataille]. [...] Ça m’inquiète de savoir qu’il y a un type qui ne me quitte pas des yeux», avait déclaré Marshall.

Il a également fait capoter la nomination d’un juge uniquement parce que celui-ci était gay, et a été le principal défenseur de l’amendement constitutionnel de Virginie qui a réussi [jusqu'en 2014, ndlr] à y interdire le mariage aux personnes de même sexe.

En 2015, il a proposé un projet de loi radical visant à légaliser la ségrégation anti-LGBTQ dans les hôtels, les restaurants, les entreprises, les écoles, les agences gouvernementales et les hôpitaux.

Et en 2016, il a mis en avant une mesure qui interdirait aux élèves transgenres d’utiliser à l’école les toilettes correspondant à leur identité de genre, et qui imposerait à la direction des établissements scolaires d'avertir les parents des enfants qui ne se conformeraient pas au sexe qui leur a été assigné à la naissance.

Vague Démocrate

 

C’est la haine ouverte que voue Marshall aux personnes LGBTQ –il s’est auto-qualifié «d'homophobe en chef» de son État– qui a incité Roem, journaliste du nord de la Virginie, à se présenter contre lui.

Pendant toute la campagne, Marshall a fait référence à Roem en utilisant les mauvais pronoms, il a attaqué cruellement son identité de genre et l’a décrite comme un «prédateur de toilettes». En réaction, Roem a assumé son identité dans un clip de campagne remarquable:

La Démocrate a battu Marshall à plates coutures et visiblement gagné une proportion conséquente de l'électorat Républicain dans la circonscription du nord de la Virginie, plutôt à droite.

Elle a aussi levé beaucoup plus de fonds que lui, avec l’aide de groupes nationaux de défense des droits LGBTQ. Sa victoire écrasante s’inscrit dans une vague plus vaste qui a balayé la Virginie ce mardi, portant les Démocrates à la victoire à tous les niveaux du gouvernement.

 

Mark Joseph Stern
Mark Joseph Stern (21 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte