Tech & internetMonde

«“Aucun moyen d'empêcher ceci”, dit le seul pays où cela se produit régulièrement» titre (encore) The Onion

Repéré par Grégor Brandy, mis à jour le 02.10.2017 à 17 h 38

Repéré sur Twitter

À chaque tuerie de masse, le site parodique invente le tragi-comique de répétition.

The Onion. Captures d'écran.

The Onion. Captures d'écran.

Si vous aimez l'humour et les États-Unis, il y a de fortes chances que vous ayez déjà entendu parler de The Onion, un site parodique qui s'est fait une place dans le paysage américain. Mais au-delà des titres sous forme de blagues, le média est connu pour ses fulgurances. Preuve en est alors que les États-Unis viennent de subir la fusillade la plus dramatique de leur histoire. Quelques heures après le drame qui a coûté la vie à 50 personnes et en a blessé plus de 400 autres, The Onion a publié un court article titré ainsi:

«“Aucun moyen d'empêcher ceci”, dit le seul pays où cela se produit régulièrement.»

Le site parodique invente de fausses citations d'Américains ne comprenant pas pourquoi cela s'est produit dans un pays où a eu lieu plus de la moitié des fusillades les plus mortelles des cinquante dernières années, «et dont les citoyens ont 20 fois plus de chance de mourir de violence par arme à feu que dans les autres nations développées».

Première publication: mai 2014

 

Après une nouvelle citation inventée, essayant de comprendre ce que le pays pourrait faire pour empêcher que de tels drames se reproduisent, The Onion conclut:

«Les habitants de la seule nation économiquement avancée dans le monde où près de deux fusillades de masse ont lieu chaque mois depuis huit ans se sentaient impuissants.»

Mais sur Twitter, Laura Olin a découvert que le site américain faisait encore mieux. Depuis 2014, après ce genre de fusillade, il arrive que le site publie le même article, accompagné du même titre, mais avec une photo différente. Seuls les bilans, les personnes interrogées et le lieu touché changent.

Au total, cinq articles ont déjà été publiés. Cela a commencé en mai 2014, après la fusillade à Isla Vista, avant de continuer en juin 2015, après celle de Charleston. Les fusillades Roseburg et San Bernardino étaient les suivantes, avant Las Vegas, ce 2 octobre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte