Parents & enfants

Une prof américaine virée pour avoir appris le salut nazi à des élèves de primaire

Repéré par Thomas Messias, mis à jour le 24.09.2017 à 10 h 00

Repéré sur The New York Times

La professeure a reconnu les faits.

Nazi Slaute (Tate Modern) | Erik Drost via Flickr CC License by

Nazi Slaute (Tate Modern) | Erik Drost via Flickr CC License by

Le directeur de l'école de Georgia, dans l'État américain du Vermont, vient d'annoncer le renvoi d'une enseignante qui a délibérément appris à des élèves de third grade (l'équivalent de notre CE2) comment faire le salut nazi. C'est un e-mail d'informations et d'excuses à destination des parents qui a permis de rendre cette histoire publique. Elle a été relayée notamment par le New Yrok Times via l'agence de presse américaine Associated Press.

Professeure des écoles remplaçante depuis de nombreuses années, l'enseignante a réalisé son geste alors que les enfants marchaient en direction de la cafétéria de l'école. Elle a alors montré à plusieurs enfants comment lever le bras de façon à reproduire fidèlement ce salut. Une fois les élèves dans cette position, elle aurait enchaîné en leur expliquant qu'il fallait ensuite dire «Heil Hitler». Interrogée par son supérieur, la professeure a ensuite reconnu les faits, selon la chaîne locale WCAX. Il n'a cependant pas souhaité qu'elle soit identifiée.

Virée sur le champ

Le directeur de l'école de Georgia indique que l'enseignante a été renvoyée et qu'elle ne serait plus autorisée à faire cours au sein de l'établissement, quelles que soient les conditions. Selon WCAX, il a également expliqué qu'un «conseiller pédagogique se rendra dans la salle de classe et s'assurera que les élèves se sentent en sécurité»

Dans un autre genre, en France, on se souvient de cette professeure des écoles qui, en 2013, avait rebondi sur un exposé fait par deux élèves sur la Seconde Guerre mondiale pour demander à l'ensemble de la classe de tracer une croix gammée sur leur feuille dans le cadre d'un cours de géométrie. Un geste idiot, mais sans intention de nuire de la part de cette enseignante héraultaise qui, une fois les dessins effectués, avait réalisé (un peu tard) le très mauvais goût de cet exercice et avait ramassé toutes les feuilles des élèves pour les faire disparaître.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte