Sports

Les JO 2024 à Paris... ou presque

Diane Frances, mis à jour le 15.09.2017 à 10 h 06

Le lendemain de l'attribution des Jeux olympiques de 2024 à la capitale française, nombre de journaux locaux ont préféré mettre leur région en lumière.

Les anneaux olympiques sur l'esplanade du Trocadéro, le 14 septembre 2017 à Paris | LUDOVIC MARIN / AFP

Les anneaux olympiques sur l'esplanade du Trocadéro, le 14 septembre 2017 à Paris | LUDOVIC MARIN / AFP

À peine Paris vient-elle d'être officiellement désignée ville hôte des Jeux olympiques d'été de 2024 qu'on lui vole la vedette. Mercredi 13 septembre à Lima (Pérou), le Comité international olympique a confirmé l'attribution de l'événement international à la capitale française. Pour le plus grand bonheur des sportifs et des politiques qui composaient le comité de candidature, mais pas seulement. Dès le lendemain, dans la presse quotidienne régionale, on tirait la couverture à soi.

Célébration des personnalités locales

Pour deux quotidiens pyrénéens, c'est l'occasion de mettre en valeur l'origine des acteurs qui ont mené à bien la candidature de Paris. La République des Pyrénées remercie particulièrement en une Tony Estanguet, champion de canoë, qu'elle surnomme «l'homme des JO» et ne manque pas de mentionner qu'il est béarnais. Même chose, dans La Nouvelle République des Pyrénées, avec l'ancien rugbyman bigourdan Bernard Lapasset, «principal artisan du succès de la capitale tricolore».

 

Ceux qui comptent bien en profiter

D'autres titres ne cachent pas leur enthousiasme quant aux répercusions possibles de l'organisation des JO à Paris dans leur région. Le Berry Républicain annonce d'emblée comment le coin «compte tirer son épingle du jeu en se positionnant comme base arrière» des jeux. Le Courrier Picard fait également savoir, en commentaire de la photo principale de la une (dans l'édition papier et sur le site), que «la Picardie compte en profiter» et qu'elle «vise l'or».

À la Voix du Nord, on s'interroge déjà: «Les JO à Paris en 2024: une aubaine pour la région?» Réponse: l'événement suscite «une joie partagée sur les bords de Scarpe», rivière des Hauts-de-France qui borde une base nautique pouvant éventuellement accueillir des épreuves. La Dépêche du Midi, elle, tient à souligner que «Toulouse est aussi une ville olympique!» et anticipe les retombées économiques attendues en Occitanie.

 

L’Auvergne et le Limousin sur la même marche que Paris

Deux journaux du groupe de presse Centre-France mettent Paris, l'Auvergne et le Limousin sur le même plan. La Montagne suggère que «même si l’Auvergne ne devrait pas accueillir d’épreuves, en revanche, la qualité de ses équipements pourrait attirer des délégations». À la une du Populaire du Centre, le Pérou, Paris et le Limousin figurent à niveau égal: «Et si le Limousin en profitait?» «Notre région peut espérer tirer son épingle du jeu de l’organisation de cette épreuve sportive internationale dans la capitale, nombre des infrastructures qu’elle recèle lui permettent de prétendre à un rôle de base arrière», avance le quotidien.

 

Manchois et Aubois en premières lignes

Les gros titres de Libération Champagne et de La Presse de la Manche éclipsent quasiment Paris: «Comme attendu, Paris accueillera bien les Jeux olympiques en 2024» selon le premier et «Paris a obtenu, sans surprise, l’organisation des Jeux olympiques en 2024» selon le second. Ils consacrent donc leurs unes aux sportifs de l'Aube, qui «peuvent espérer y participer s’ils confirment les espoirs placés en eux»et à ceux de la Manche, «certains rêvant même de devenir acteurs de cette grande fête populaire».

 

Marseille 2024

Les lecteurs de La Provence pourraient se méprendre. À première vue, il semblerait que les Jeux de 2024 ne se déroulent pas à Paris... mais seulement à Marseille! Il faut lire la légende accompagnant une photo de voiliers, en tout petits caractères, pour comprendre que la cité phocéenne accueillera seulement la voile et le football. Sur son site, la dénomination «Paris 2024» est également peu présente. La Provence s'est surtout demandé «à quoi vont ressembler les Jeux olympiques à Marseille» et a annoncé l'attribution des JO ainsi: «C'est officiel : Paris organisera les Jeux Olympiques 2024... et Marseille aussi!»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Diane Frances
Diane Frances (6 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte