Tech & internet

«Distracted Boyfriend»: le photographe à l'origine du mème de l'été parle enfin

Repéré par Grégor Brandy, mis à jour le 29.08.2017 à 13 h 48

Repéré sur El Pais, Wired

Antonio Guillem vient de découvrir ce qu'était un mème.

Twitter / Pixelated Boat

Twitter / Pixelated Boat

Le mème de l'été est sur sa fin, mais le photographe du «Distracted Boyfriend» a commencé à s'exprimer. Antonio Guillem, un photographe espagnol de 45 ans, raconte à El Pais avoir pris cette photo en 2015, avec ses trois mannequins habituels, au cours d'une session dans les rues de Gérone.

«J'ai décidé d'organiser cette session en proposant une manière décontractée de représenter le concept d'infidélité. Les scénarios ont été improvisés faute de temps. Comme je travaille presque toujours avec les mêmes mannequins, il était assez facile de composer l'image.»

Dans Wired, il confirme qu'il ne s'attendait évidemment pas à ce que cette photo fasse le tour d'internet deux ans plus tard.

«Je ne savais même ce qu'était un mème jusqu'à récemment, quand les mannequins avec qui je travaille ont commencé à me parler des détournements que les gens réalisaient à partir de notre travail. [...] Je pense que l'image de départ était une bonne base de départ pour celui qui a eu l'idée de transformer ça en métaphore qui marche à peu près avec tout.»

Peu téléchargée

 

Surprenamment, cette photo est loin d'être le plus gros succès d'Antonio Guillem dans les banques d'images comme iStock ou Shutterstock. Celle-ci n'a été téléchargée que 1.500 fois, contre les 13.000 atteintes par les plus vendues par le photographe.

Alors forcément, explique Wired, tous ces mèmes ne veulent pas dire plus de revenus pour Antonio Guillem, la photo utilisée étant rarement achetée avant d'être détournée. Un choix qui ne le gêne pas particulièrement, tant que tout se fait en toute-bonne foi, explique-t-il. En revanche, poursuit le magazine américain «il prévoit des poursuites légales dans les cas où les images pourraient avoir une incidence négative sur lui ou sur les mannequins».

Cet avertissement arrive un peu tard, alors que le mème semble sur le point de s'éteindre. Comme l'explique Digg, qui s'est penché sur l'évolution du «Distracted Boyfriend» (qui semble être né sur une page Facebook turque), après avoir épuisé toutes les déclinaisons, et adopté le méta, il a commencé à disparaître, au profit d'autres mèmes, plus jeunes et plus cools.