Boire & manger

Des bières aux glaces, tout est désormais parfumé au poulet frit

Repéré par Vincent Manilève, mis à jour le 21.08.2017 à 12 h 18

Repéré sur The Guardian, The Washington Post

C'est bizarre, mais tout le monde aime ça.

Pressure-fried Chicken - Kolkata | Biswarup Ganguly via Wikimédia CC License by

Pressure-fried Chicken - Kolkata | Biswarup Ganguly via Wikimédia CC License by

Quand on est amateur de viande, difficile de le nier: le poulet frit est le fruit d'une intervention divine. Tellement divine que des internautes s'échinent aujourd'hui encore, presque cent ans après l'intronisation des KFC, à trouver la meilleure recette possible, à réaliser les pires chansons hommages, ou à développer quelques stéréotypes pour les moins gênants.

Mais d'autres fans du petit plat croustillant ont décidé d'aller encore plus loin. Le Guardian nous apprend sur son site que le poulet frit n'existe plus seulement sous sa forme originelle. Désormais, c'est un parfum alimentaire à part entière. Le mois dernier, deux brasseurs américains, Evil Twin et Veil Brewing Co, ont lancé une bière appelée «Fried Frien Chicken Chicken». Dans une vidéo publiée sur Instagram, on apprend que des vrais morceaux de poulet frit sont inclus dans la recette. Au total, la bière contient 4% de viande et a «reçu une couverture médiatique enthousiaste dans le monde, avec des fans de poulet frit si excités que les stocks ont été écoulés en deux jours.»

 

 

we told you chicken was the theme of the day #friedfriedchickenchicken

Une publication partagée par Jeppe, Evil Twin Brewing (@eviltwinbrewing) le

 

Le restaurant londonien Ma' Plucker, spécialisé dans le poulet frit, a également fait parler de lui cet été en lançant un menu un peu spécial. «Un thé accompagné d'un trio “de donuts au poulet frit”, qui rassemblent pour le premier du bacon, pour le second du beurre de cacahuète et pour le troisième un “poulet frit Elvis” accompagné de confiture.» A Washington, Bantam King a poussé la frontière du digeste encore plus loin en lançant un sandwich contenant de glace à la vanille et du poulet frit. Le Washington Post l'a testé et plutôt validé, son journaliste expliquant que cela ressemblait à la «plus crémeuse des soupes au poulet, mais dans une forme semi-solide.» De quoi faire hausser quelques sourcils. Le Japon, sans surprise, a remporté la palme du détournement culinaire en 2016 lors d'un festival dédié à la viande frite, avec une glace parfumée au Karaage, nom du poulet frit à la japonaise. «Les glaces aux saveurs fortes sont de rigueur au Japon, que ce soit avec de l'ail, du wasabi ou même des bonbons parfumés aux ramens, notait Nerdist. Donc, une glace au poulet frit n'a rien de choquant!»

Mais comment expliquer que l'homme soit prêt à aller aussi loin avec cet aliment au final assez peu diététique? Pour Jeppe Jarnit-Bjergzø, fondateur d'Evil Twin et co-créateur de la bière au poulet frit, cela tient essentiellement au besoin d'amusement personnel. «Des fois, il faut s'amuser: c'est la principale raison pour laquelle nous l'avons faite. Mais le poulet frit est en train de devenir quelque chose de très cool à manger. Surtout aux Etats-Unis: c'est tellement traditionnel que c'est comme si les Anglais parfumaient des choses au cottage pie (hachis parmentier).»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte