France

Plage, pique-nique, topless: l'été des communiqués de presse

CAF K., mis à jour le 13.08.2017 à 16 h 25

Destinations de vacances, taux de réservation mais aussi nudité, plage, farniente. Un article entièrement sous-traité aux attaché-e-s de presse.

Marjan Lazarevski / Paradise on Earth via Flickr CC License By

Marjan Lazarevski / Paradise on Earth via Flickr CC License By

En période estivale, il n'est pas toujours facile de trouver des idées d'articles. Heureusement, il y a les meilleures ami-e-s du journaliste: les agences de com. Toute l'année, elles nous innondent de communiqués de presse de leurs clients pour vanter les mérites de la nouvelle destination estivale, les promos sur l'offre de chambres de telle chaîne d'hôtel ou la dernière enquête sur le pourcentage de Français qui rêvent de tromper leur conjoint dans une piscine en Grèce.

Ces communiqués ont aussi la particularité d'être construits comme des articles: accroches, citations, énumérations de chiffres, etc. Il n'y a parfois plus qu'à se servir, à copier-coller le contenu et à accoler sa signature au texte préécrit. C'est ce que nous avons fait ci-dessous. Les textes qui suivent ont été intégralement puisés dans des communiqués reçus à la rédaction depuis le début de l'été. Slate.fr s'est contenté de coupes dans les versions originales, d'intertitres et n'a édité que la ponctuation et les règles ortho-typographiques. Bonne lecture. Et bonnes vacances.

Cette année, est sans aucun doute l'année des ponts! Après avoir profité du week-end du 14 juillet, les Weekenders pourront encore s'évader pendant le week-end du 15 août. Et les premières tendances observées par Weekendesk confirment cet engouement! En effet, le leader de la réservation de week-ends et de courts séjours enregistre une croissance des réservations de 25% pour le week-end du 15 août par rapport à l'année dernière. «Si la majorité des Français ont prévu des partir cet été, 37% ne partent pas! Certains choisissent alors de partir en week-ends. Ainsi, nous enregistrons une croissance de 20% par rapport à l'année dernière. Les destinations gagnantes de l’été sont: Midi Pyrénées (+57%), le Nord-Pas-de-Calais (+35%), Rhône-Alpes (+33%), la Lorraine (33%) et l’Alsace (+32%). Une tendance qui se confirme pour le week-end du 15 août», déclare Mélanie Marcombe, Directrice France Weekendesk.

Le Sud de la France est la destination la plus plébiscitée. Les familles avec enfants plébiscitent les vacances en mobil home. Flexibilité, activités proposées sur place, convivialité et sécurité sont les principaux avantages cités quand on parle des vacances en plein air.

Plus que des vacances, séjourner en mobil-home est un véritable style de vie! En août, les «mobil homers» dépenseront en moyenne 1.000€ pour 10 jours (contre 850€ en juillet). Ils partiront entre le 29 juillet et le 19 août… et partent principalement en famille.

Les Français plus à l'aise en maillot de bain

Ecouter les conversations de son voisin de serviette, jalouser sa plastique de rêve ou au contraire s’en moquer, prendre des selfies, perdre quelques kilos pour être #beachbodyready sur la plage… Quelles sont les habitudes, parfois inavouées, des Européens à la plage? c’est ce que révèle la dernière étude de lastminute.com menée auprès de 8.000 Européens. Pour être au top sur la plage les Européens sont attentifs aux détails…

En premier lieu, ils choisissent minutieusement leur maillot de bain en fonction de leur morphologie (46%). Pas toujours facile de porter un trikini! Et 17% font des UV ou utilisent de l’autobronzant pour avoir bonne mine avant même d’avoir pris le soleil. Ils sont tellement bien dans leur peau que les Européens se soucient peu de leur poids mais perdent tout de même 1,6 kilo en moyenne avant de partir en vacances pour les reprendre sur place soit 1,74 kilo en moyenne… Ce sont les Britanniques qui prennent le plus de poids en vacances, 1,84 kilo! Ils sont 19% des sondés à rentrer leur ventre pour paraître plus mince sur la plage. Les champions de cet exercice sont les Français, suivis des Britanniques, des Espagnols et des Italiens.

Vers la fin des seins nus a la plage?

Du bikini (1946) au burkini (2004) en passant par l'apparition du monokini en 1964, la disposition des femmes à dévoiler leur corps en été a toujours suscité d'intenses débats tant la pratique de la nudité semble révélatrice du déplacement des normes de pudeur et du degré d'acceptation sociale du nu. Alors que les polémiques sur le sujet resurgissent régulièrement (ex: burkini en France en 2016, bikini en Algérie en 2017), l'Ifop publie une enquête permettant de faire le point sur l'évolution des comportements des Françaises en matière de nudité sur les plages en été tout en les comparant aux pratiques observées dans les principaux pays d'Europe et d'Amérique du Nord. Réalisée auprès de 8.000 femmes (dont 1.000 françaises), cette enquête confirme l'impression selon laquelle le monokini perdrait du terrain auprès des jeunes générations sans forcément y voir la marque de la montée d'un certain puritanisme.

Symbole du mouvement d'émancipation des femmes et de leurs corps amorcé sur les plages françaises à partir des années 1960, la pratique des seins nus apparait aujourd'hui en perte de vitesse dans les jeunes générations. D'après les résultats de cette enquête Ifop - Plaisx, seules 29% des Françaises ont déjà retiré leur haut sur une plage et le nombre d'adeptes du «topless» apparait en net recul par rapport aux années 80: à peine 22% des femmes de moins de 50 ans admettent s'être déjà mises seins nus à la plage en 2017, contre 28% en 2009 et 43% en 1984. Ainsi, alors que les Françaises furent parmi les pionnières en la matière, la France est aujourd'hui loin d'être le pays où cette pratique est la plus répondue…

D'après les résultats de cet observatoire mondial de la nudité féminine, les Espagnoles occupent désormais la première place du podium (49%), loin devant les Allemandes (41%) et les Néerlandaises (35%), pourtant ressortissantes de pays où la culture du corps libre ("Freikorperkultur") est forte. Le nombre d'adeptes en France (29%) est quant à lui à peine plus élevé qu'au Royaume-Uni (26%) mais sensiblement plus qu'en Italie (20%), pays très catholique où l'acceptation sociale de la nudité est encore faible. Habitant des pays où la législation sur le topless à la plage est globalement plus contraignante qu'en Europe, Américaines (11%) et Canadiennes (11%) ferment assez logiquement la marche de ce classement.

En France, le recul de la nudité sur la plage en été transparaît également dans la baisse de l'expérience du nu intégral, passée chez l'ensemble des Françaises de 13% en 2009 à 9% en 2017. Le noyau des adeptes du nudisme, c'est-à-dire celles s'y adonnant «assez régulièrement», s’avère toutefois assez stable entre 2009 (6%) et 2017 (5%). La France demeure ainsi un pays où la pratique du naturisme reste nettement en deçà de ses voisins d'outre-Rhin même si les résultats tordent quelque peu le cou aux clichés selon lesquels les pays de culture germanique seraient forcément les patries en pointe du naturisme.

Le pique-nique, LA tendance de l’été 2017!

71% des Français déclarent faire des pique-niques et près de 20% pratiquent très souvent cette activité estivale. Les femmes semblent particulièrement apprécier ces repas en extérieur. Toutefois, ce sont les jeunes (25-34 ans) qui en sont les plus adeptes avec plus de 80% d’entre eux qui déclarent en faire. Un chiffre qui s’explique notamment par l’affection qu’ont 75% des étudiants pour cette pratique.

Qu’ils vivent en ville ou non, le pique-nique est directement lié à un été réussi pour une majorité de Français. Toutefois, ce n’est pas la seule activité que vont pratiquer les Français cet été puisqu’ils sont 67% à privilégier également les barbecues et 46% les terrasses des restaurants pour profiter des beaux jours.

Synonymes de fraîcheur, canaux, rivières, lacs ou encore cours d’eau représentent les endroits préférés pour un bon pique-nique pour 65% des Français et près de 80% des étudiants. Un chiffre qui explique l’affluence sur les quais de Seine à Paris ou encore des berges du Rhône ou de la Saône à Lyon! Enfin, ils sont 39% à privilégier la plage pour le pique-nique. Enfin, près de la moitié des Français à la recherche d’espaces et de fraîcheur plébiscitent également les forêts et les parcs.

Cet article a été construit à partir d'extraits des communiqués de presse suivants:

Weekendesk: «Week-end du 15 août: +25% de réservations!»

Siblu Villages: «Vacances en plein air - Quelles sont les tendances à retenir pour le mois d’août? Décryptage de Mikaël Quilfen, Directeur marketing et communication Siblu».

Lastminute.com: «40% des Français se sentent à l’aise en maillot de bain contre 19% des Britanniques!». Les chiffres sont tirés d'une enquête réalisée pour le compte de lastminute.com par OnePoll. L'enquête a été réalisée en ligne du 21 au 27 juillet 2017. La taille totale de l'échantillon est de 2.000 adultes en France, 2 000 au Royaume-Uni, 2.000 en Espagne, 2.000 en Italie (18 ans et plus).

Ifop - Plaisx: «Topless, naturisme... Un retour de la pudeur?». Étude Ifop pour Plaisx réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 6 au 9 juin 2017 auprès d'un échantillon représentatif de la population féminine âgée de 18 ans et plus.

Allo Resto by Just Eat: «Le pique-nique, LA tendance de l’été 2017!»

 

CAF K.
CAF K. (5 articles)
étésexevacancestourisme