Boire & mangerSports

Si l'on veut perdre du poids en faisant de l'exercice, attention à bien prendre en compte l'appétit

Repéré par Juliette Mitoyen, mis à jour le 10.08.2017 à 13 h 38

Repéré sur The New York Times

Certains types d’exercices sont plus efficaces que d’autres pour le neutraliser.

skeeze via Pixabay CC License by

skeeze via Pixabay CC License by

Si vous vous dites que vous mettre au sport vous aidera à perdre facilement beaucoup de poids, sachez que, suivant les modalités que vous choisissez, la science n'est pas forcément de votre côté, comme le révèle une étude publiée dans le Journal d’endocrinologie et relayée par le New York Times.

D’après le journal américain, des études précédentes ont déjà démontré que lorsqu’on décide de débuter un programme sportif pour maigrir, on perd en général moins de poids qu’espéré. Dans certains cas, on en gagne même. Frustrant.

S'il est toujours plus efficace de faire du sport que de se priver de nourriture pour maigrir, selon un groupe de chercheurs de l’université de Loughborough, en Grande-Bretagne, lorsqu’on s’exerce, on ne pense pas forcément à l’impact que cette activité aura sur notre appétit. Or, ces scientifiques ont démontré que certains types d’exercices étaient plus efficaces pour éviter que la dépense physique ne donne envie de consommer les calories que l’on vient juste de brûler.

Privilégier l’intensité et les programmes de longue durée

Les chercheurs de Loughborough ont mené leur expérience sur 16 jeunes hommes en bonne santé et en bonne forme physique. Il les ont divisés en deux groupes dans le but de voir quelle incidence l’intensité et la longueur de l’exercice avaient sur l’appétit.

Le premier groupe a effectué des programmes intenses, en courant à des allures soutenues. Il a été demandé au second de courir calmement pendant 45 minutes, puis pendant 90 minutes –soit un temps de course relativement long. Dans des sessions différentes, il a aussi été demandé aux volontaires des deux groupes de rester assis plusieurs heures.

Après chaque test, les chercheurs ont relevé le taux de ghréline dans le sang des témoins. Il s’agit d’une hormone digestive et sa forte concentration dans le sang implique une augmentation de l’appétit. Les chercheurs ont ainsi remarqué que plus l’exercice était intense ou long, moins les hommes avaient de ghréline dans le sang. Ils avaient ainsi moins d’appétit que lorsqu’ils ont effectué des programmes courts, peu intenses ou bien qu’ils sont restés assis sans rien faire.

L’expérience démontre donc que si l’on souhaite réduire son appétit pour perdre du poids, mieux vaut favoriser les exercices relativement longs, comme la course de 90 minutes, ou très intenses, qui diminueront la sensation de faim.

David Stensel, professeur en exercice du métabolisme à l’université de Loughborough, a cependant précisé que des études complémentaires étaient nécessaires, car la présente ne se concentre que sur des hommes jeunes et en bonne santé. Les scientifiques espèrent ainsi mener prochainement d’autres études sur des femmes, des personnes âgées ou en surpoids, pour étudier si la ghréline et la sensation d’appétit varient de la même manière en fonction des exercices effectués.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte