Science & santéSports

Pourquoi a-t-on des courbatures au lendemain d’une activité physique?

Repéré par Juliette Mitoyen, mis à jour le 01.08.2017 à 14 h 58

Repéré sur Popular Science

Elles sont embêtantes, mais on peut facilement les éviter et en accélérer la guérison.

Une femme s'exerce la musculation | ThoroughlyReviewed via Flickr CC License by

Une femme s'exerce la musculation | ThoroughlyReviewed via Flickr CC License by

Vous vous êtes sûrement déjà réveillé en vous demandant comment les 3 petits kilomètres de course que vous aviez fait la veille pouvaient vous faire tant souffrir. Mais les courbatures ne sont pas alarmantes, bien qu'elles puissent être particulièrement contraignantes et vous forcer à marcher comme un robot pendant plusieurs jours.

Non, elles ne proviennent pas de l’acide lactique produit par le corps, qui est en général éliminé en quelques minutes après un effort physique, dément Popular Science. D’après Thomas Brickner, médecin en chef de plusieurs équipes sportives à l’université de Caroline du Nord, ce mal des muscles «arrive en général un ou deux jours après une activité physique à laquelle on n’est pas habitué ou que l’on n’a pas pratiquée depuis longtemps».

Premier cours de danse, reprise de la course… si votre corps n’est pas préparé à un effort en particulier, vous avez plus de chances d’être sujet aux courbatures. Et cela va infliger des blessures microscopiques aux muscles, ce qui provoque alors des inflammations qui se traduisent en douleur lorsque vous voulez faire un effort.

Comment les éviter?

Mais les courbatures post-activité ne sont pas une fatalité, et peuvent être évitées si vous prenez des précautions avant le jour J.

«Les douleurs musculaires à retardement peuvent arriver au meilleur sportif, comme à celui qui ne fait pratiquement pas de sport. Peu importe dans quelle catégorie on entre, pour les éviter, il faut simplement ne pas viser trop haut lorsqu’on démarre ou qu’on reprend une activité, explique Thomas Brickner à Popular Science. Je vois ça souvent chez des athlètes. Même s’ils sont en pleine forme, ils en font trop.»

Ménager son corps donc, qu’on soit professionnel ou coureur du dimanche. Il convient aussi d’éviter les exercices qui impliquent des contractions pliométriques –comme les squats– au cours desquelles les muscles vont se contracter puis se relâcher dans un laps de temps très court.

Si vous l’on n’a pas pris ses précautions avant de faire un effort physique en particulier, on peut tout de même accélérer le processus de guérison de nos muscles. Les courbatures s’en vont en général d’elles-mêmes après quelques jours, mais Thomas Brickner explique que bien s’hydrater est la clé puisque les cellules musculaires ont besoin d’eau pour réparer leurs tissus endommagés grâce à la synthèse de protéines. Les plus téméraires peuvent également prendre des bains chauds suivis de bains glacés, une pratique qui aide les vaisseaux sanguins à s’ouvrir et se fermer et qui diminue l’inflammation.

La solution la plus radicale serait bien-sûr de ne pas faire de sport, mais pas sûr que cela soit meilleur pour la santé...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte