Tech & internetParents & enfants

Mais pourquoi les enfants sont-ils aussi accros à YouTube?

Repéré par Juliette Mitoyen, mis à jour le 29.07.2017 à 14 h 43

Repéré sur The Atlantic

L'algorithme de l'hébergeur vidéo, qui vise à nous proposer du contenu que l'on aime déjà, entre en résonance avec la fascination des tout-petits pour la répétition.

 | NadineDoerle via Pixabay CC License by

| NadineDoerle via Pixabay CC License by

Étant petit, tout le monde avait un film ou un dessin-animé favori qu’il regardait en boucle, jusqu’à le connaître par cœur. Aujourd'hui, les enfants ont YouTube Kids, et c'est encore pire, note The Atlantic

Depuis février 2015 aux États-Unis et novembre 2016 en France, YouTube Kids propose une version parallèle de la célèbre plateforme, disponible aussi sur smartphones et tablettes, et qui ne diffuse que des vidéos destinées aux enfants. Comble de joie pour les bambins, ce sont eux qui peuvent choisir ce qu'il vont visionner: un pouvoir très apprécié quand on porte des couches-culottes. Mais qui reste relativement illusoire, car l’algorithme de la plateforme est le décideur premier de ce qui arrive sur leurs écrans.

En se basant sur l'historique de nos recherches, de visionnage et le temps passé sur chaque vidéo, YouTube nous conseille des contenus adaptés et ressemblants à ce que l’on aime déjà, sans chercher particulièrement à nous faire découvrir de nouvelles choses. Une fonctionnalité qui prend vraiment très bien avec les enfants.

Les mêmes vidéos, encore et encore

«Les enfants aiment regarder les mêmes choses, encore et encore» explique à The Atlantic Sandra Calvert, directrice du centre digital des médias pour enfants à l’Université de Georgetown. «Ils vont regarder dix fois de suite quelque chose jusqu’à ce qu’ils aient absolument tout compris.»

Ainsi, ils vont être particulièrement réceptifs au fait qu’à côté de la vidéo qui vient de se terminer se trouvent d’autres vidéos sur le même sujet. Parce qu’ils ont regardé plusieurs vidéos de l’âne Trotro par exemple, YouTube Kids va leur proposer... encore plus de vidéos de l’âne Trotro.

Exemple: lorsqu'on regarde cette vidéo, vue plus de 25 millions de fois, qui fonctionne sur le concept d'ouverture d’œuf surprise avec des jouets dont les enfants raffolent, on peut voir que les suggestions proposées sur la gauche sont uniquement... d’autres vidéos d’œufs surprise.

Rien d’étonnant selon The Atlantic, qui indique qu’à partir de 18 mois, les bambins ont tendance à développer des obsessions, que ce soit pour les éléphants, la glace ou encore les trains… «Ils se forgent des intérêts intenses» pour certaines choses, déclare Georgene Troseth, professeur de psychologie à l’Université de Vanderbilt. Et l’algorithme de YouTube Kids va exacerber ces intérêts, en leur donnant toujours plus de ce qu’ils raffolent déjà.

Les créateurs de vidéos l'ont bien compris. Afin d'engranger plus de vues, ils prennent note de ce qui est le plus populaire et en produisent des similaires, en comptant sur le fait que YouTube les proposent aux enfants. Ceux-ci, en continuant de cliquer dessus, se voient toujours proposer plus de vidéos similaires. Et donc les créateurs de vidéos continuent d’en faire, etc.

Un cercle vertueux et vicieux à la fois, puisque là où les adultes sont plus disposés à taper une nouvelle demande dans la barre de recherche, les enfants se laissent plus facilement happés par des vidéos similaires à celle qu'ils viennent juste de regarder et qu'ils ont trouvé géniale. Ils se retrouvent ainsi piégés dans les mêmes vidéos, encore et encore.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte