Tech & internet

Internet a lancé une grande enquête pour éclaircir la mort d'un canard en plastique

Vincent Manilève, mis à jour le 20.07.2017 à 17 h 02

Les internautes japonais veulent savoir si ce tweet viral mettant en scène un canard en plastique est un faux ou si l'innocent canard a littéralement fondu au soleil.

Impression écran d'un tweet de @shiohitoshi

Impression écran d'un tweet de @shiohitoshi

Mi-juillet au Japon, les températures ont atteint de tels niveaux de chaleur (jusqu'à 35°C) que la chaîne NHK TV a installé sur son écran un message d'alerte permanent. Nous étions loin du record absolu, 41°C ont été enregistrés dans la préfecture de Kochi en 2013, mais tout le monde n'est pas sorti indemne de cette vague de chaleur.

C'est en tout cas ce qu'affirme @shiohitoshi, un internaute japonais, sur son compte Twitter avec deux images d'un canard en plastique qu'il affirme avoir laissé dans sa voiture en pleine canicule. Sur la première image, on le voit poser un doigt sur le petit animal qu'il a installé sur le tableau de bord. Sur la seconde, la morsure du soleil semble avoir eu raison du canard vert, réduit à l'état de flaque. «C'est horrible, je ne peux pas y croire», écrit l'homme endeuillé.

Les différents points de vue sur le tableau de bord

Le profil Twitter de Shiohitoshi compte moins de 2.000 abonnés, son tweet a pourtant rapidement fait le tour du monde. À l'heure où nous écrivons ces lignes, il a dépassé les 600.000 retweets et le million de likes. Pourquoi un tel engouement pour le canard fondu? Sûrement le goût des internautes pour l'enquête et la déconstruction des fausses images et des fausses informations. Peu après la publication, de nombreux internautes ont commencé à questionner l'authenticité des photos, notamment parce que l'angle de prise de vue des deux est différent. Certains ont alors tenté de décrypter les images, notamment le tableau de bord, qui semble en effet varier d'un cliché à l'autre. La moindre petite tâche est analysée (a priori, tout correspond sur ce point), tout comme le logo cartonné de Google Maps (qui est présent sur les deux photos). Certains interrogent le changement de couleur du fluo au vert foncé, qui peut s'expliquer par la différence de luminosité. L'internaute @GS_Tyobi est allé jusqu'à placer des repères pour mettre en évidence certaines surfaces apparemment absentes sur le second cliché (voir son tweet plus bas) . Une technique souvent employée par les complotistes –et ceux qui veulent les troller–, qu'ils parlent du 11-Septembre, des premiers pas de l'homme sur la Lune ou... du discours de victoire d'Emmanuel Macron.

Un autre détective numérique a alors récréé les parties manquantes du tableau de bord au crayon pour prouver qu'il s'agit bien du même véhicule, et donc que cette mort tragique du canard semble authentique.

«Pour ceux qui disent que les deux photos montrent des objets différents, regardez ça, écrit-il. Je pense que [3] a un angle vertical. Regardez mon travail s'il vous plaît.» Mieux, @jaioki_Nono, qui a peut-être trop regardé la série «Les Experts», a proposé une modélisation 3D du tableau de bord et du canard en train de fondre. Sans être extrêmement précis, il permet de mieux comprendre le design de l'intérieur de la voiture et comment ces deux clichés, en apparence différents, sont cohérents.

En réalité, les interrogations se concentrent moins sur le canard et son étrange couleur une fois fondue, que sur la voiture elle-même qui comporte plus d'éléments vérifiables. Et pour cela, il faut se tourner vers Jalopnik, qui pense avoir trouvé le modèle en question et un début d'explications. «Le véhicule est une Honda That's, et bien sûr, la brochure de la voiture montre une version du tableau de bord vue dans le tweet. Mais qui allez vous croire, le fabricant de la voiture ou les gens sur Twitter qui ont beaucoup de temps libre?»

La nouvelle «Robe»?

Il est en effet facile de sombrer dans la théorie complotiste et crier au fake. En fouillant le compte de @shiohitoshi, on a pu retrouver, parmi des dizaines de photos de ramen, la première photo, qui a en réalité été postée le 30 juin. Il disait alors, en légende, «Kikumon a sali ma voiture» [merci à @plumemagique et @kamuirobotics pour les propositions de traduction].

Impossible de comprendre le sens véritable de ce message, mais l'on en apprend plus sur la présence du canard dans la voiture. Il est tout à fait possible que le canard n'ait pas changé de place depuis la fin juin, mais il est tout aussi facile d'en douter et d'émettre un doute sur le storytelling du jeune homme. De plus, dans un autre tweet (que nous ne partagerons pas car il est assez perturbant), il montre ses capacités en retouche d'images sur Photoshop... Tous ces éléments convergent pour rendre fous les internautes qui redoublent d'inventivité pour arriver à une conclusion.

Mais si l'on se fie aux images qui s'offrent à nos yeux, et que l'on estime que la perspective de la prise de vue influence grandement notre conception de l'espace, alors il est tout à fait possible que ce canard vert soit mort dans d'atroces souffrances. Ce qui est sûr, pour l'instant, c'est qu'internet a peut-être trouvé sa nouvelle «#TheDress», cette robe qui, en 2015, avait divisé le monde entier: certains la voyaient bleue et noire, d'autres blanche et dorée. Et comme pour «The Dress», qui a désormais sa page Wikipédia et avait suscité la publication de milliers d'articles, il ne serait pas étonnant que des scientifiques se penchent sur le canard en plastique et la voiture, effectuent des tests, produisent des analyses, et surtout alimentent encore et encore les débats autour de ce petit bout de plastique fondu sans jamais offrir de réponse. Et c'est sûrement mieux ainsi.

Vincent Manilève
Vincent Manilève (353 articles)
Journaliste
canardtwitterfake
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte