Economie

Pourquoi les touristes chinois dépensent-ils tant d’argent dans les magasins européens?

Repéré par Florian Adam, mis à jour le 19.04.2017 à 12 h 31

Repéré sur Quartz

Un billet d’avion pour un sac Prada.

Des clients chinois passent devant un magasin Gucci à Nanjing, dans la province du Jiangsu, dans l'est de la Chine, le 9 novembre 2013. I STR / AFP

Des clients chinois passent devant un magasin Gucci à Nanjing, dans la province du Jiangsu, dans l'est de la Chine, le 9 novembre 2013. I STR / AFP

Gucci, Prada, Louis Vuitton. Les produits de luxe attirent toujours autant la clientèle chinoise, l’une des plus importantes pour les marques. La Chine représente à elle seule 30% du marché mondial dans l’achat de produits de luxe. Pour autant, les Chinois n’achètent pas leurs articles dans leur pays natal. Non pas par goût de la dépense compulsive faite dans l’emportement des vacances, mais bien par logique d’économie, avance le site Quartz.

Une note récente pour les investisseurs d'Exane BNP Paribas montre l’important différentiel de prix qui existe entre les pays. Les produits de luxe en Chine sont 21% plus chers que la moyenne mondiale, analyse Quartz. Au contraire, la France et l’Italie ont elles des produits 22% moins chers que la moyenne mondiale. Sur des biens de luxe, la différence de prix suffit à motiver ses achats pendant son voyage en Europe plutôt qu’en Chine.

Inversion de la courbe

Exane a comparé 4.846 produits disponibles sur le marché en mars 2017. Les produits Balenciaga sont 25% plus chers en Chine qu’en France. Les produits vendus par Louis Vuitton sont eux 50% plus chers et jusqu’à 70% s’agissant de ceux d’Armani. L’écart de prix par la taxe et les droits appliqués en Chine, le taux de change du Yuan, et le coût de distribution des marques en Chine expliquent simplement ce différentiel.

 
Coût des produits de luxe par rapport à la moyenne mondiale
 

Cependant, la tendance s’inverse doucement. «L’année dernière, pour la première fois depuis 2001, les dépenses chinoises consacrées aux produits de luxe ont augmenté plus rapidement en Chine qu'à l'étranger», relève Quartz. Le gouvernement chinois agit pour diminuer le phénomène des «daigou», des agents intermédiaires qui achètent des articles de luxe à l’étranger pour des clients chinois en les revendant à prix plus bas, qui représentent un manque à gagner des revenus générés par les taxes.

La convergence des prix des produits de luxe en Chine et à l’étranger sonne-t-elle la fin des achats chinois en France? Les produits achetés à l’étranger restent pour le moment toujours plus attractifs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte