Monde

Pour contrer la triche aux examens, un dico roumain change ses définitions

Repéré par Robin Panfili, mis à jour le 19.03.2017 à 10 h 58

Repéré sur BBC Magazine, Republica

Après avoir enregistré une activité anormale sur son site pendant un examen national, un dictionnaire en ligne roumain a pris des mesures.

Tricher aux examens / Hariadhi via Wikimedia (License by)

Tricher aux examens / Hariadhi via Wikimedia (License by)

Alors que les examens d'évaluation scolaire nationaux pour les adolescents roumains battent leur plein, le dictionnaire en ligne roumain DEX a pris la décision d'agir à sa manière contre la triche aux examens. L'an dernier, les équipes du dictionnaire en ligne avaient remarqué une activité anormalement haute sur son site, notamment sur certains mots bien précis, pendant le déroulé de l'examen, entre 9 heures et 11 heures du matin.

Alors, cette année, DEX a pris les devants, rapporte la BBC.

Durant l'examen national, le dictionnaire a observé en temps réel l'activité sur son site afin d'isoler les mots les plus recherchés par les internautes. Le tout, en présumant qu'ils figurent bel et bien dans les tests d'évaluation. Une fois les mots identifiés, le dictionnaire a décidé de modifier temporairement la définition des trois mots les plus recherchés. D'abord «pretutindeni» qui signifie «partout», mais que le dictionnaire a redéfini en «éternel ou toujours». Puis le verbe «remarquer» qu'il a transformé en «se presser».

Pour ces deux mots, note la BBC, seules neuf recherches ont été enregistrées dans l'heure qui précédait le test. Mais, durant le test, le nombre de recherches a littéralement explosé, ajoute DEX. Et ils ont vu juste, puisque les deux mots en question étaient bien présents à l'examen dans une question où il était demandé aux élèves... de définir leur sens.

Quant au troisième mot que DEX a choisi de redéfinir –le mot «traîtrise»–, il semble y avoir eu méprise. Le mot n'était pas du tout présent dans le test d'évaluation, mais utilisé dans un billet de blog d'un auteur connu en Roumanie, publié le matin même. Après s'être rendu compte de leur erreur, les équipes de DEX ont parlé d'une «coïncidence malheureuse».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte