Monde

245 décès de touristes ont été recensés à Goa en douze ans

Repéré par Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 17.03.2017 à 17 h 11

Repéré sur The Guardian

Selon les proches des victimes, beaucoup de ces décès touchant des jeunes ont été classés à tort comme de cause naturelle.

Un mausolée où le corps d'une touriste, Danielle McLaughlin, a été retrouvé à Goa.

Un mausolée où le corps d'une touriste, Danielle McLaughlin, a été retrouvé à Goa.

Alors qu'une touriste de nationalité britannique et irlandaise de 28 ans a été violée et tuée près d'une zone touristique de Goa par un membre d'un gang local ayant depuis avoué son crime, la presse britannique se penche sur les décès de touristes dans cet État de la côte sud-ouest de l'Inde. Selon des fichiers de la police obtenus par le Guardian, 245 touristes y sont morts au cours des douze dernières années.

Parmi les causes officielles de décès, les noyades et les overdoses sont fréquentes dans cet État qui vit principalement du tourisme. Sauf que certaines autopsies ont révélé des marques de blessure et d’agression sexuelle, poursuit le Guardian. Si certains de ces décès sont reconnus comme des meurtres par la police, au moins 157 d'entre eux ont été classés comme ayant été entraînés par des causes naturelles ou accidentelles, mais les proches de certains disparus pensent que les autorités ont sous-estimé le nombre de morts violentes. Parmi les décès de touristes répertoriés dans les quatre districts de l’État, les hommes âgés de 30 à 49 ans sont la population la plus à risque.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte