Boire & manger

En Allemagne, une municipalité tente d'imposer la vente de saucisses lors d'un festival vegan

Repéré par Robin Panfili, mis à jour le 23.02.2017 à 12 h 26

Repéré sur Hessenschau, BBC Magazine

C'est une question de respect de la culture locale, plaide le conseil municipal.

Une Ahle Wurst | Hydro via Wikimedia License by

Une Ahle Wurst | Hydro via Wikimedia License by

Dans la ville de Cassel, dans le centre de l'Allemagne, il est des traditions auxquelles on ne peut se soustraire. Parmi elles, la très populaire Ahle Wurst, une saucisse de porc produite localement, dans le nord de la région de Hesse. Alors, quand un festival végétarien –le Earth Day– décide de poser ses valises à Cassel, il se retrouve confronté à un dilemme de taille dont le journal local Hessenschau s'est emparé. Faut-il laisser un peu de places aux spécialités régionales, à l'image de la fameuse saucisse de porc, ou non?

Face à la réticence des organisateurs de l'événement, c'est le conseil municipal qui a dû finalement trancher. La présence, ou non, de la saucisse sur les stands du festival végétarien a été inscrit à l'ordre du jour. Le vote, pour lequel le parti écologiste s'est abstenu, est allé en faveur d'une autorisation de la vente de saucisse lors de l'événement. L'interdiction de la saucisse pour ce festival a été vu comme un affront à l'identité de la ville, écrit la BBC.

Mais ce n'est pas tout puisqu'il semblerait que, derrière cette campagne pro-Ahle Wurst, se cache une stratégie politique bien ficelée. Et pour cause, Cassel s'apprête à voter pour élire le nouveau maire de la ville, rappelle Hessenschau. La défense de la saucisse sonne donc ici comme un argument de campagne incontournable.

Un argument politique

«C'est un sujet qui tient à cœur aux habitants de la ville, a déclaré à la BBC Dominique Kalb, candidat de l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU), le parti de centre-droit allemand présenté comme conservateur et libéral. Pour cette raison, c'est évidemment quelque chose qui ne peut être ignoré par la politique locale.»

De son côté, l'association écologiste UmweltHaus, en charge de l'organisation de l'événement prévu pour le 23 avril 2017, ne compte pas céder. Pour justifier son refus d'accueillir un stand de producteurs de saucisses locales, l'association plaide le manque de place.

Elle rappelle par ailleurs que la viande est issue de la production intensive et n'a rien à faire dans un évenement dédié à l'agriculture responsable et durable. Le lendemain du vote, le président d'UmweltHaus a reconnu qu'il ne s'attendait pas à une telle polémique, mais n'a pas plié: la saucisse locale ne sera pas la bienvenue au Earth Day.

Si certains habitants de la ville iront volontiers s'essayer aux produits végétariens proposés par le festival, d'autres prévoient déjà de le boycotter, note la BBC. À l'image du conseil consultatif des aînés de la ville qui a d'ores-et-déjà annoncé qu'il ne participerait pas à l'événement.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte