Boire & mangerMonde

Pourquoi les astronautes n’ont pas le droit de prendre de cuite dans l’espace

Repéré par Grégor Brandy, mis à jour le 22.02.2017 à 15 h 45

Repéré sur BBC

«On n'autorise pas des automobilistes ou des pilotes de ligne ivres à conduire ou piloter leur véhicule, donc ce n'est pas très surprenant que les même règles s'appliquent à des astronautes à l'intérieur d'une station spatiale à 150 milliards de dollars, qui se déplace dans un quasi-vide à presque 28.000 km/h.»

Sam Churchill | Sam Churchill via Flickr CC License by

Sam Churchill | Sam Churchill via Flickr CC License by

Quand Tintin et ses amis partent vers la Lune, dans On a Marché sur la Lune, le capitaine Haddock connaît quelques difficultés avec sa consommation d'alcool dans la fusée. Après avoir vu son whisky se transformer en bulle qui lui finit dessus, le capitaine, ivre, finit par faire une sortie dans l'espace, et Tintin vient finalement à sa rescousse. L'histoire ne se base pas sur des faits réels, et pourtant entre l'exploration spatiale et l'alcool, l'histoire est compliquée.

La BBC revient dessus dans un article qui tente d'expliquer les raisons pour lesquelles les astronautes n'ont pas le droit de consommer d'alcool. La raison la plus simple qui vient à l'esprit est celle de la responsabilité:

«On n'autorise pas des automobilistes ou des pilotes de ligne ivres à conduire ou piloter leur véhicule, donc ce n'est pas très surprenant que les même règles s'appliquent à des astronautes à l'intérieur d'une station spatiale à 150 milliards de dollars, qui se déplace dans un quasi-vide à presque 28.000 km/h.»

La Nasa avait pourtant pensé dans les années 1970 à envoyer de l'alcool dans les menus des astronautes, mais avait finalement renoncé.

Les Russes mécontents

La BBC raconte que ce n'est pourtant pas parce que l'alcool monte plus vite à la tête dans l'espace. C'est plutôt à cause des équipements à bord, explique un porte-parole de la Nasa:

«L'utilisation d'alcool ou d'autres composés volatiles est contrôlé sur la station spatiale internationale en raison de l'impact qu'ils peuvent avoir sur le système de récupération d'eau.»

Résultat, explique la BBC, les astronautes ne peuvent rien amener dans la station spatiale international qui contient de l'alcool: pas de bain de bouche, pas de parfum, pas d'aftershave. Pourtant malgré tous les potentiels problèmes, certains se sont bien amusés à boire quelques verres là-haut.

«Buzz Aldrin a raconté dans des interviews et dans son livre, qu'il avait bu un petit de vin pendant une communion, avant que lui et Armstrong ne sortent du module lunaire en 1969. La cérémonie a eu lieu lors d'une pause des communications et n'a jamais été diffusée.»

Et si les astronautes de la Nasa doivent suivre les règles de leur agence, les Russes avaient le droit d'amener du cognac et de la vodka sur Mir, et «ils ont apparemment grommelé quand ils ont découvert qu'il n'y avait pas d'alcool dans l'ISS». 

Reste que de l'alcool a depuis trouvé le chemin de la station spatiale internationale. En 2015, du whisky y a, par exemple, été livré, pour voir comment la microgravité affectait son vieillissement.