Culture

Ce jouet va changer la vie de votre chat

Laurent Sagalovitsch, mis à jour le 16.02.2017 à 14 h 52

Depuis que je l'utilise, mon chat va d'extase en extase: ses moustaches ne touchent plus terre, il ronronne du matin au soir et moi je soupire de bonheur.

DR.

DR.

A l'origine, ce n'est pas vraiment un jouet, ce n'est même pas destiné au chat, c'est juste un de ces invraisemblables bidules vendus sur Internet et censé masser les joues de jeunes filles en mal d'amour. Ou alors destiné à sculpter les contours du visage et à le débarrasser de sa cellulite en trop. Ou bien à rendre les joues encore plus creuses afin de mettre en valeur un sourire jugé trop discret. Ou à masser ses molaires. Ou à attendrir les poils de sa barbe. Ou améliorer le quotient intellectuel de ses mâchoires.

En fait, je n'ai aucune mais alors aucune idée d'à quoi cela peut bien servir - d'ailleurs je m'en fous complètement - je sais seulement que quand je l'utilise pour flatter les joues, le cou ou la tête de mon chat, ce dernier sombre dans une extase sans fin.

A partir de cet instant, plus rien ne compte pour lui. Le voilà qui s'abandonne sans retenue et au bout de deux, trois frottements, semble léviter de plaisir: sa tête se tend comme une girafe encore plus étonnée que d'ordinaire, ses yeux se ferment doucement, ses moustaches frisent, son nez se fronce, et des profondeurs de son corps, monte alors un ronronnement destiné à ne jamais finir.

 

J'étais tombé sur cette vidéo je ne sais plus comment, peut-être était-ce un jour où j'avais surpris mon chat en train de jouer avec une pilule de mon antidépresseur préféré qui serait tombé par inadvertance de mon armoire à pharmacie. De fil en aiguille, j'avais dû m'inquiéter de sa santé mentale puis de là, afin de parer à un début de dépression carabinée, j'avais demandé à Google «comment redonner le sourire à mon chat en pleine crise de confiance?»

Ou alors moi aussi je songeais à un moyen d'amincir mes joues jugé trop volumineuses.

Ou bien, c'était mon chat qui, las de se frotter aux meubles de l'appartement, avait lui-même demandé au moteur de recherche une astuce pour se masser les joues sans se fatiguer.

Quoiqu'il en soit, j'avais cherché désespérément à me procurer ce drôle d'objet mais c'était soit trop cher, soit en rupture de stock, soit indisponible pour le moment, soit interdit pour les écrivains chauves, soit seulement vendu sur Amazon.coréedunord.com.

Et puis l'autre jour, dans une de ces enseignes qui vendent à peu près tout pour des prix résolument modiques, à la recherche d'un pilulier – je redoutais le jour où mon chat avalerait ma triple ration de valium, je le redoutais autant pour moi que pour lui, notez-le bien, j'ai horreur de me retrouver en manque d’anxiolytiques – quand paf ! voilà que sans crier gare, au rayon soins du visage, entre étireurs à lèvres et trois redresse-paupières, je tombe nez-à-nez avec ledit bidule.

 

Depuis, mon chat me le réclame dix fois par jour: il n'en a jamais assez. J'ai la très nette impression que le coulissement répété des billes sur les différentes parties de sa tête, provoque chez lui comme un émoi comparable à une sorte de félicité d'ordre sexuel qui de temps à autre peut survenir chez l'être humain.

Il rentre vraiment en transe, il devient tout engourdi, il s'oublie totalement, il a cet air d'extase qu'on voit chez ceux qui viennent de rencontrer Dieu au supermarché ; et moi je finis par avoir des crampes.

Si vous avez un chat, achetez-le.

Et si vous n'en avez pas, achetez-le aussi, c'est parfait pour étaler le beurre sur des tartines grillées.

Pour suivre l'actualité de ce blog, c'est par ici : Facebook-Un Juif en cavale

Laurent Sagalovitsch
Laurent Sagalovitsch (105 articles)
romancier