Les terribles ravages de l'ouragan Harvey

Fanny Arlandis

Monde

, mis à jour le 30.08.2017 à 16 h 09

C'est l'ouragan le plus violent qu'aient connu les États-Unis depuis 2005. Harvey a provoqué de très graves inondations au Texas et en Louisiane. Plus de 17.000 personnes sont sinistrées alors qu'il est tombé plus de 125 cm de pluie. Au moins trente personnes sont déjà décédées. Le président Donald Trump s'est rendu sur place ce mardi 29 août pour soutenir les équipes mobilisées. Retour en images.

Houston, Texas, le 29 août | Win McNamee/Getty Images/AFP 

 

Houston, la quatrième ville américaine, a subi dans la nuit de 27 au 28 août, des inondations sans précédent causées par la tempête Harvey. Cette dernière dévaste le Texas depuis qu’elle a touché terre en quittant le golfe du Mexique, samedi 26 août.

Houston, Texas, le 29 août | Win McNamee/Getty Images/AFP 

 

Houston, la quatrième ville américaine, a subi dans la nuit de 27 au 28 août, des inondations sans précédent causées par la tempête Harvey. Cette dernière dévaste le Texas depuis qu’elle a touché terre en quittant le golfe du Mexique, samedi 26 août.

Houston, Texas, le 27 août | Thomas B. Shea / AFP

 

C'est la tempête la plus violente qu'aient connue les États-Unis depuis 2005. Elle a provoqué de grandes inondations, aggravées par des pluies diluviennes qui ont duré plusieurs jours. Les écoles, les bâtiments publics, les lignes ferroviaires et les aéroports ont été fermés. Les routes, inondées, rendent tout déplacement impossible.

Houston, Texas, le 27 août | Thomas B. Shea / AFP

 

C'est la tempête la plus violente qu'aient connue les États-Unis depuis 2005. Elle a provoqué de grandes inondations, aggravées par des pluies diluviennes qui ont duré plusieurs jours. Les écoles, les bâtiments publics, les lignes ferroviaires et les aéroports ont été fermés. Les routes, inondées, rendent tout déplacement impossible.

Houston, Texas, le 27 août | Brendan Smialowski / AFP

 

Les inondations ont ensuite atteint l’État voisin de la Louisiane alors que les mesures prises pour contenir les eaux se sont révèlées insuffisantes. Dès le 28 août, Donald Trump a déclaré l’état d’urgence pour la Louisiane ce qui permet de mobiliser davantage de moyens fédéraux. Le ministère des Transports a également annoncé qu’une première aide exceptionnelle de 25 millions de dollars (20,89 millions d’euros) serait accordée au Texas afin de réparer les infrastructures endommagées par les intempéries.

Houston, Texas, le 27 août | Brendan Smialowski / AFP

 

Les inondations ont ensuite atteint l’État voisin de la Louisiane alors que les mesures prises pour contenir les eaux se sont révèlées insuffisantes. Dès le 28 août, Donald Trump a déclaré l’état d’urgence pour la Louisiane ce qui permet de mobiliser davantage de moyens fédéraux. Le ministère des Transports a également annoncé qu’une première aide exceptionnelle de 25 millions de dollars (20,89 millions d’euros) serait accordée au Texas afin de réparer les infrastructures endommagées par les intempéries.

Houston, Texas, le 28 août | Brendan Smialowski / AFP

 

Selon le Service national de météorologie, Harvey a établi le 29 août un record de précipitations pour une tempête tropicale au Texas avec 1.250,3 mm relevés. Le précédent record remontait au passage de la tempête tropicale Amelia, en 1978, précise Le Monde.

Houston, Texas, le 28 août | Brendan Smialowski / AFP

 

Selon le Service national de météorologie, Harvey a établi le 29 août un record de précipitations pour une tempête tropicale au Texas avec 1.250,3 mm relevés. Le précédent record remontait au passage de la tempête tropicale Amelia, en 1978, précise Le Monde.

Houston, Texas, le 29 août | Mark Ralston / AFP

 

De nombreuses maisons ont été détruites, l'électricité coupée et des dizaines de milliers d'habitants ont dû fuir. Mardi 29 août, des milliers de membres de la garde nationale, de policiers et de secouristes ont été mobilisés au Texas pour venir en aide aux sinistrés de la tempête. Plus de 13.000 personnes ont été secourues à Houston et dans ses environs.

Houston, Texas, le 29 août | Mark Ralston / AFP

 

De nombreuses maisons ont été détruites, l'électricité coupée et des dizaines de milliers d'habitants ont dû fuir. Mardi 29 août, des milliers de membres de la garde nationale, de policiers et de secouristes ont été mobilisés au Texas pour venir en aide aux sinistrés de la tempête. Plus de 13.000 personnes ont été secourues à Houston et dans ses environs.

Channelview, Texas, le 29 août | Scott Olson/Getty Images/AFP

 

Les services d’urgence s’attendent à devoir héberger jusqu’à 30.000 personnes dans les centres d’accueil d’urgence. On dénombre déjà au moins 30 morts alors que de nombreuses personnes sont encore portées disparues.

Channelview, Texas, le 29 août | Scott Olson/Getty Images/AFP

 

Les services d’urgence s’attendent à devoir héberger jusqu’à 30.000 personnes dans les centres d’accueil d’urgence. On dénombre déjà au moins 30 morts alors que de nombreuses personnes sont encore portées disparues.

The Woodlands, Texas, le 29 août | Mandel Ngan / AFP

 

Un couvre-feu a été instauré jusqu'à nouvel ordre alors que de nombreux pillards ont été interpellés. D'un autre côté, des boutiques de Houston ont profité des inondations pour tripler les prix. Des commerçants vendent des bouteilles d'eau à 6 euros et les prix de l'essence et de certaines chambres d'hôtel ont flambé.

The Woodlands, Texas, le 29 août | Mandel Ngan / AFP

 

Un couvre-feu a été instauré jusqu'à nouvel ordre alors que de nombreux pillards ont été interpellés. D'un autre côté, des boutiques de Houston ont profité des inondations pour tripler les prix. Des commerçants vendent des bouteilles d'eau à 6 euros et les prix de l'essence et de certaines chambres d'hôtel ont flambé.

The Woodlands, Texas, le 29 août | Mandel Ngan / AFP

 

Harvey sera l'une des tempêtes les plus coûteuses de l’histoire des États-Unis. Selon les estimations, le coût des dégâts pourrait atteindre 42 milliards de dollars.

The Woodlands, Texas, le 29 août | Mandel Ngan / AFP

 

Harvey sera l'une des tempêtes les plus coûteuses de l’histoire des États-Unis. Selon les estimations, le coût des dégâts pourrait atteindre 42 milliards de dollars.

Cypress, Texas, le 29 août | Mandel Ngan / AFP

 

Les conséquences seront également lourdes pour l'industrie ou encore l'agriculture. De nombreux agriculteurs ont par exemple été contraints d’abandonner leurs bêtes et de fuir en voiture avec leur famille.

Cypress, Texas, le 29 août | Mandel Ngan / AFP

 

Les conséquences seront également lourdes pour l'industrie ou encore l'agriculture. De nombreux agriculteurs ont par exemple été contraints d’abandonner leurs bêtes et de fuir en voiture avec leur famille.

Houston, Texas, le 29 août | Brendan Smialowski / AFP

 

La côte texane abrite environ un tiers des capacités de raffinage des États-Unis. L'ouragan aurait déjà affecté 11% de la production de pétrole et 16,5% du raffinage dU pays. D'importants sites ont été fermés à cause de la tempête.

Houston, Texas, le 29 août | Brendan Smialowski / AFP

 

La côte texane abrite environ un tiers des capacités de raffinage des États-Unis. L'ouragan aurait déjà affecté 11% de la production de pétrole et 16,5% du raffinage dU pays. D'importants sites ont été fermés à cause de la tempête.

Pearland, Texas, le 27 août | Brendan Smialowski / AFP

 

La banque d’affaires Goldman Sachs a estimé lundi 28 août qu’Harvey pourrait ôter 0,2 point de pourcentage au taux de croissance de l’économie américaine au 3e trimestre.

Pearland, Texas, le 27 août | Brendan Smialowski / AFP

 

La banque d’affaires Goldman Sachs a estimé lundi 28 août qu’Harvey pourrait ôter 0,2 point de pourcentage au taux de croissance de l’économie américaine au 3e trimestre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte