Un attentat précipite Mogadiscio dans l'horreur

Fanny Arlandis

Monde

, mis à jour le 16.10.2017 à 14 h 34

Un attentat dans la capitale somalienne, Mogadiscio, a fait plus de 300 morts. C'est le plus meurtrier de l'histoire du pays. Retour en images.

Le 14 octobre 2017 | Mohamed ABDIWAHAB / AFP

 

Samedi 14 octobre 2017, la capitale somalienne a été frappée par un attentat au camion piegé. Il a été perpétré sur l’un des croisements les plus fréquentés et embouteillés de Mogadiscio. Les bâtiments et véhicules situés à proximité ont été détruits dans l'explosion.

Le 14 octobre 2017 | Mohamed ABDIWAHAB / AFP

 

Samedi 14 octobre 2017, la capitale somalienne a été frappée par un attentat au camion piegé. Il a été perpétré sur l’un des croisements les plus fréquentés et embouteillés de Mogadiscio. Les bâtiments et véhicules situés à proximité ont été détruits dans l'explosion.

Le 14 octobre 2017 | Mohamed ABDIWAHAB / AFP

 

Selon un bilan communiqué par le ministère somalien de l'Information, on dénombre plus de 300 morts, et au moins autant de blessés. C'est le plus meurtier qu'ait jamais connu la Somalie.

Le 14 octobre 2017 | Mohamed ABDIWAHAB / AFP

 

Selon un bilan communiqué par le ministère somalien de l'Information, on dénombre plus de 300 morts, et au moins autant de blessés. C'est le plus meurtier qu'ait jamais connu la Somalie.

Le 15 octobre 2017 | Mohamed ABDIWAHAB / AFP

 

Le précédent attentat le plus meurtrier en Somalie avait fait au moins 82 morts et 120 blessés en octobre 2011. Un camion piégé avait visé un complexe ministériel de la capitale.

Le 15 octobre 2017 | Mohamed ABDIWAHAB / AFP

 

Le précédent attentat le plus meurtrier en Somalie avait fait au moins 82 morts et 120 blessés en octobre 2011. Un camion piégé avait visé un complexe ministériel de la capitale.

Le 15 octobre 2017 | Mohamed ABDIWAHAB / AFP

 

L’attentat de samedi n'a toujours pas été revendiqué mais selon toute vraisemblance, il aurait été mené par le groupe Al-Chabab (affilié à Al-Qaida).

Le 15 octobre 2017 | Mohamed ABDIWAHAB / AFP

 

L’attentat de samedi n'a toujours pas été revendiqué mais selon toute vraisemblance, il aurait été mené par le groupe Al-Chabab (affilié à Al-Qaida).

Le 15 octobre 2017 | Mohamed ABDIWAHAB / AFP

 

Le Monde rapporte des témoignages d'habitants de Mogadiscio. «C’est vraiment terrible, raconte l'un d'eux, tout le monde ici a perdu un proche. Quatre de mes amis manquent à l’appel. On n’avait jamais vu ça, même à Mogadiscio.»

Le 15 octobre 2017 | Mohamed ABDIWAHAB / AFP

 

Le Monde rapporte des témoignages d'habitants de Mogadiscio. «C’est vraiment terrible, raconte l'un d'eux, tout le monde ici a perdu un proche. Quatre de mes amis manquent à l’appel. On n’avait jamais vu ça, même à Mogadiscio.»

Le 15 octobre 2017 | Mohamed ABDIWAHAB / AFP

 

Mogadiscio est frappée presque chaque semaine par des attentats. Cette ville porte les stigmates de deux décennies de guerre civile.

Le 15 octobre 2017 | Mohamed ABDIWAHAB / AFP

 

Mogadiscio est frappée presque chaque semaine par des attentats. Cette ville porte les stigmates de deux décennies de guerre civile.

Le 14 octobre 2017 | Mohamed ABDIWAHAB / AFP

 

Le président Mohamed Abdullahi Mohamed, élu en février, avait promis que la sécurité serait rétablie dans la capitale. Mais les djihadistes somaliens contrôlent toujours une part non négligeable du pays.

Le 14 octobre 2017 | Mohamed ABDIWAHAB / AFP

 

Le président Mohamed Abdullahi Mohamed, élu en février, avait promis que la sécurité serait rétablie dans la capitale. Mais les djihadistes somaliens contrôlent toujours une part non négligeable du pays.

Le 15 octobre 2017 | Mohamed ABDIWAHAB / AFP

 

«C'est une attaque horrible menée par les shebab contre des civils innocents, qui ne visait pas des responsables gouvernementaux somaliens spécifiques, a déclaré le président dans un discours télévisé. Cela montre combien ces éléments violents sont sans pitié, pour viser sans distinction des gens innocents qui ne faisaient que s'occuper de leurs affaires».

Le 15 octobre 2017 | Mohamed ABDIWAHAB / AFP

 

«C'est une attaque horrible menée par les shebab contre des civils innocents, qui ne visait pas des responsables gouvernementaux somaliens spécifiques, a déclaré le président dans un discours téléviséCela montre combien ces éléments violents sont sans pitié, pour viser sans distinction des gens innocents qui ne faisaient que s'occuper de leurs affaires».

Le 15 octobre 2017 | Mohamed ABDIWAHAB / AFP

 

Le 15 octobre, des milliers de manifestants se sont rassemblés pour protester contre cet attentat. Trois jours de deuil national ont été décrétés.

Le 15 octobre 2017 | Mohamed ABDIWAHAB / AFP

 

Le 15 octobre, des milliers de manifestants se sont rassemblés pour protester contre cet attentat. Trois jours de deuil national ont été décrétés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux.
> Paramétrer > J'accepte