/ Economie

Pascal Noblet, le fonctionnaire rebelle qui dévoile les arcanes de l'administration française

Pascal Noblet, le fonctionnaire rebelle qui dévoile les arcanes de l'administration française

Il n’y a pas de «génération sacrifiée»

Restaurer le droit de travailler pour les demandeurs d’asile dès 3 mois

Remplacer le barème progressif de l'impôt sur le revenu par un impôt fixe

Reprendre le pouvoir dans nos entreprises par une baisse de la fiscalité

Taxer davantage les héritages familiaux pour les 10 à 15% de familles les plus fortunées

Rendre enfin publics les comptes de l'Unedic

Individualiser l'impôt sur les revenus des couples mariés

Mettre les banques au service de l’économie plutôt que l’inverse

Financer le dialogue social en entreprise par une caisse nationale dédiée

Supprimer la CSG pour les jeunes et l’augmenter pour les retraités

Permettre à chaque actif non diplômé de bénéficier d'un an de formation payée

Mettre en place un contrat de travail unique

Pour un congé parental court, bien rémunéré et partagé entre les parents

Reconnaître un droit à l’action syndicale pour renforcer la démocratie sociale

Créer des conseils d’administration citoyens dans les entreprises cotées ou dont l’Etat est actionnaire

Faire renouer le fret ferroviaire avec le succès et la rentabilité

Une aide simplifiée pour une rénovation thermique complète des logements

Réformer la PAC pour initier une transition agro-écologique

Revaloriser les emplois à prédominance féminine pour favoriser l’égalité salariale

Pourquoi le TGV est devenu un luxe en France

Bienvenue dans les années 1930

Dessine-moi une Europe à géométrie variable

Fonctionnaire français ou européen, c'est quoi le meilleur plan?

La fabuleuse histoire des meubles à monter soi-même d'Ikea

Partir au ski à prix low cost avec leboncoin

Pourquoi la Bourse de Paris chouchoute ses actionnaires comme personne

Uber s'embourbe un peu plus dans les affaires de sexisme et de harcèlement

Qui sont les 2.473 ultra-riches que compte la planète? 

«DonaldTrumpSucks.com» et 3.642 autres noms de site internet achetés par Trump

L'économie du partage, cette utopie faussement égalitaire